Actualités du groupe de travail

15/07/2014

« Réinventons l’hospitalité » sème sa graine de créateur au Mont-Saint-Michel

Il y a deux mois, l’Association des Cadres Bretons nous a invité à sa commission Kavadeen, pour en savoir plus sur notre projet Ensemble réinventons l’Hospitalité. Cette commission réunit tous les mois de jeunes entrepreneurs et représentants de l’innovation en matière d’attractivité territoriale et d’écosystème créatif pour réinventer la Bretagne en Bretagne, en France et à l’international. Nous y avons découvert des personnes accueillantes, pleines d’idée et de volonté d’entreprendre réunis au sein d’une association dont nous partageons les valeurs : innovation, internationale et développement durable.

mtstmichelNotre équipe a souhaité poursuivre ses thématiques de travail en apportant son soutien à la campagne Agissons pour la renaissance « hors les murs » du Mont-Saint-Michel, dont l’objectif vise à faire de cette « Merveille de l’Occident » le plus grand objet connecté du monde, pour financer sa restauration, grâce aux données Big data.

Nous encourageons pleinement le rôle de toile économique et culturelle que ce projet peut initier en faveur du rayonnement international de ce site emblématique du patrimoine français. Nous mettons nos compétences au service de ce projet ambitieux pour réinventer le Mont-Saint-Michel à l’heure des technologies numériques.
Plusieurs missions d’étude et de prospection de mécènes aux quatre coins de la planète vont être lancées.

ALL

 

 

10/05/2014

Retour sur le point d’étape EXPOFRANCE 2025, les étudiants étaient aux rendez-vous!

Le mercredi 30 avril dernier, l’équipe « Ensemble réinventons l’hospitalité » de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, était invitée au 3ème point d’étape d’EXPOFRANCE 2025 pour la candidature de la France à l’organisation de l’exposition universelle en 2025. EXPOFRANCE2025pointd'étape30avril2014Les membres fondateurs d’EXPOFRANCE 2025 et tous leurs partenaires (grandes entreprises, PME, institutions, universités et grandes écoles) étaient réunis pour faire le point sur les actions qui ont été menées jusqu’à présent et l’état de la réflexion quant aux modalités d’organisation et d’accueil de cet événement. Une réflexion à laquelle ont participé près de 400 étudiants de sept universités et grandes écoles (CELSA, Centre Michel Serres-ENSAM, ENSA-Paris La Villette, ENSP Versailles et Marseille, ESCP Europe, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, et Sciences Po Paris) depuis septembre 2013.

Jean-Christophe Fromantin, maire de Neuilly-sur-Seine, député de la sixième circonscription des Hautes-de-Seine (groupe UDI), président d’EXPOFRANCE 2025, envisage une exposition universelle qui rayonne depuis le centre parisien vers l’ensemble du territoire français. Dans Paris, les nations seront invitées à exposer dans les édifices des expositions universelles passées (Tour Eiffel, Petit et Grand Palais, Palais de Chaillot, le Musée d’Orsay, etc.) alors qu’au même moment des séquences thématiques de l’exposition seront organisées dans le Grand Paris et les régions françaises. Les réseaux sociaux devront jouer un rôle déterminant pour mobiliser en amont les citoyens du monde et les inviter à participer à cette rencontre universelle qui promet d’accueillir plus de 50 millions de visiteurs. Comme le souligne Luc Carvounas, maire d’Alfortville, sénateur du Val-de-Marne, (PS), membre du comité de soutien d’EXPOFRANCE 2025, les expositions universelles sont de fantastiques moteurs de développement économique et touristique.

C’est « un défi, un partage de talents, de compétences, et d’atouts » explique Jean-Christophe Fromantin. L’organisation de cet événement international mobilisera l’ensemble des acteurs publics et privés de notre territoire. Cédric Villani, mathématicien, directeur de l’Institut Henri-Poincaré, porte-parole d’EXPOFRANCE 2025, rappelle que l’enseignement supérieur est une des forces de notre pays, un moteur d’attractivité et d’innovation dont l’apport dans l’organisation d’un évènement d’envergure telle qu’une exposition universelle est de toute importance. Effectivement, Véronique de Chanterac-Lamielle, présidente du Conseil d’orientation du CNED, membre du comité des fondateurs de l’association EXPOFRANCE 2025, salue « La créativité et le professionnalisme » des étudiants investis dans le projet. Une créativité qui s’exprime, selon elle, par l’émergence de thèmes forts et prometteurs tels que celui du « génie du corps » développé par les étudiants du Centre Michel Serres, et celui de « l’hospitalité » développé par l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Selon l’enquête d’opinion réalisée par l’IFOP, 84% des Français sont favorables et très favorables à l’accueil de l’exposition universelle en 2025 sur le territoire français. Si ce chiffre est encourageant, Jérôme Fourquet, directeur du département Opinion et Stratégies d’Entreprise de l’IFOP, met en garde vis-à-vis du pessimisme ambiant sur fond de crise économique qui accable les Français. Christian de Boissieu, économiste, maître de conférences à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, vice-président d’EXPOFRANCE 2025, voit justement en ce projet un moyen d’offrir de nouvelles perspectives aux Français. C’est selon lui, un projet « fédérateur à long terme » qui générera « avant, pendant et après » des effets sociaux et économiques qui ne peuvent être que bénéfiques dans le contexte actuel d’une société qui ne pense plus qu’à court terme et ne parle que de dette publique et de chômage. Antidote à la crise, l’exposition universelle est l’occasion de créer de la solidarité intergénérationnelle et de « passer le flambeau aux jeunes ! ».

étudiantsEXPOFRANCE2025pointd'étape30avril2014

ALL