Une Expo Hors les murs

logo Hors les MursNous proposons une exposition d’une nouvelle génération pour laquelle la construction de pavillons n’est pas systématique. Les espaces collectifs, les rues, les gares, les transports en communs, les campus, les monuments du Grand Paris seront les lieux d’accueil et d’expression des nations participant à l’exposition universelle de 2025. En effet, nous souhaitons créer une exposition offerte à tous et sans file d’attente. Cette exposition sera aussi l’occasion de mettre en valeur le génie créatif des nations du  monde et la diversité culturelle, par la conception d’espaces collectifs propices aux échanges et au respect d’autrui dans la métropole du XXIème siècle. La réinvention de l’hospitalité de notre territoire repose autant sur la manière de construire la métropole que sur la manière dont on la donne à vivre à ses habitants et visiteurs. Ainsi, les nations du monde auront la possibilité d’exprimer leur conception de l’espace collectif par des créations aussi bien matérielles qu’immatérielles. Grâce aux aménagements, résidents et visiteurs pourront se réapproprier la ville. Plus éphémères, les ateliers participatifs et fêtes organisés par les nations dans les espaces collectifs existants ou transformés pour l’occasion, permettront à chacun, de partager sa culture et d’apporter une vision différente du « savoir être ensemble » sur le territoire du Grand Paris.

COMMENT ALLONS-NOUS EXPOSER EN 2025 ?

Nous ne souhaitons pas construire systématiquement des pavillons.L’idée est d’une part peu innovante, et elle n’est pas non plus la meilleure façon pour les visiteurs de profiter pleinement de l’exposition et de son territoire d’accueil. C’est la raison pour laquelle nous souhaitons éviter une structuration de l’exposition concentrée, à la manière d’un parc thématique ou d’une foire. Nous souhaitons investir l’ensemble du territoire urbain et pousser ainsi le visiteur à vivre et parcourir la ville.

De plus, la création de pavillon n’est pas non plus favorable à une représentation équilibrée des nations, surtout d’un point de vue financier. La création de pavillon est en effet un obstacle à la démarche d’universalité visée ainsi qu’à l’équité entre nations.

Notre proposition est donc de créer une exposition hors les murs. Une exposition dans laquelle les nations investiraient les espaces publics : quartiers, rues, monuments, transports, la ville de façons diffuse. Il s’agit de faire appel aux nations du monde pour qu’elles nous fassent partager leur vision d’une métropole hospitalière, ouverte à tous, répondant aux besoins de chacun, dans la plus grande diversité culturelle.  Avec comme point structurants les hauts lieux iconiques et touristiques du Grand Paris et.

Chaque nation aura le choix de sa modalité d’exposition et investira le territoire du Grand Paris de différentes façons :

Des installations éphémères créatives pour vivre l’exposition en mouvement

=> Dans les sites du patrimoine culturel français

Colombie au LouvreLes parcours des visiteurs de la capitale française se limitent généralement aux hauts lieux du patrimoine français. L’exposition universelle sera pour beaucoup de visiteurs l’occasion  de profiter de ces lieux touristiques et emblématiques.C’est pourquoi ces lieux seront les éléments structurants de l’exposition universelle.

Le patrimoine du Grand Paris (que ce soit les monuments iconiques que l’on connait aujourd’hui et ceux qui le deviendront d’ici à 2025), sera confié aux nations afin qu’elles les mettent en valeur de façon éphémère. L’idée consiste à inviter les nations à interpréter notre patrimoine, à la réinventer, pour nous en offrir une lecture renouvelée, mettant en lien leur culture avec la nôtre. Ce serait donc un patrimoine hospitalier, offert et ouvert à tous, ouvert à l’altérité et à la diversité culture. En effet qui a-t-il de plus hospitalier que d’offrir à un visiteur ce que l’on a de plus cher le temps de sa visite ?

Chine à la DéfenseCette initiative a pour but de dé-(re)contextualiser le patrimoine pour le redécouvrir et le valoriser différemment, mais aussi pour intégrer le temps de l’Exposition Universelle, le patrimoine des pays étrangers au nôtre et ainsi de créer un patrimoine universel, qui ne connaît pas les limites du temps, de l’espace et des styles. C’est aussi offrir aux français une nouvelle vision de son patrimoine soit une ouverture vers le monde !  Cet investissement des monuments du Grand Paris, permettra une grande visibilité aux nations représentées. Bien entendu, les monuments du patrimoine français ne se limitant pas à ceux présents sur le territoire du Grand Paris, l’ensemble des régions françaises seront invités à participer à ce dispositif. Ainsi, l’expérience de l’exposition universelle de 2025 s’étendra à l’ensemble du territoire français invitant alors les visiteurs à en découvrir sa diversité, ses richesses et son hospitalité.

Into The wordsA partir de ces monuments du patrimoine français réinventé par les nations du monde, éléments structurants de l’Exposition Universelle, des parcours expositions seront développés sur les temps de mobilité : à pieds, à vélo, en bus, en métro, en bateau. Ces moyens de transports aussi bien individuels que collectifs mais toujours développés de manière durable seront eux aussi des lieux dans lesquels les nations pourront exposer leur conception d’une ville innovante et hospitalière.

=> Dans la rue

Expo2025àpiedsA pieds, des itinéraires piétons guideront les visiteurs depuis les sites emblématiques de visite touristique et culturelle vers des espaces plus insolites, ceux de la vie quotidienne des franciliens. Il s’agit de désenclaver ces sites, de les mettre en relation avec leur contexte local de vie urbaine. Ces circuits piétonniers offriront une expérience enrichissante de découverte des particularités des quartiers de la métropole et de sa diversité culturelle. Les expériences internationales en matière de mobilité piétonne démontrent que celle-ci augmente la pratique d’activités stationnaires (s’asseoir, faire une pause à la terrasse d’un café, prendre des photos, etc.) dans l’espace public. La rue, les lieux de passage deviennent alors un espace de vie et de sociabilité. Encourager les déplacements piétons autour des hauts lieux de visite touristique permettra ainsi de non seulement redistribuer les flux vers ces sites mais également de diffuser les retombées économiques touristiques vers un territoire plus étendu.

L'[A)fonctionnelL’Exposition Universelle sera l’occasion de faire intervenir des artistes, architectes, urbanistes, ingénieurs et paysagistes internationaux sur notre territoire pour mettre en scène des éléments de promenade sensorielles et créatives selon leur propre perception culturelle du paysage. C’est par une expérience stimulante sensorielle et créative que le promeneur sera invité à parcourir la métropole parisienne sous toutes ses coutures. Les nations exposeront ainsi leur conception d’un espace public hospitalier favorable à la découverte du territoire et à l’échange interculturel.

 Et si Hétérotopia    Chroniques citadines 2025

=> Dans les transports

L[A]fonctionnelmétroLes transports en commun, trains, métros, RER, bus, bateaux ou encore tramway, seront des espaces d’expressions artistiques et d’innovations technologiques réalisés dans le cadre d’une collaboration transnationale et pluridisciplinaire. Trompe l’œil, réalité augmentée, ambiances sonores tout est envisageable pour réinventer la mobilité et l’hospitalité du territoire à parcourir. Faire des transports des espaces de l’Exposition est d’autant plus nécessaire que les visiteurs seront ainsi invités à parcourir notre territoire de façon étendue dans le Grand Paris et au-delà sur l’ensemble du territoire français

[A]fonctionnelOrlyAlors, les hubs de transports, gares et aéroports, espaces d’arrivée et de départ sur le territoire seront des espaces privilégiés de créativité et de convivialité accueillant dès leur arrivée les visiteurs de l’Exposition Universelle dans l’ambiance d’un territoire pluriculturel, dynamique et hospitalier. Ces hubs de transports, étant des points névralgiques de liaison entre les territoires français, ils seront en priorité confiés aux régions françaises afin qu’elles y exposent leur conception de l’hospitalité sur leur territoire invitant ainsi les visiteurs de l’Exposition Universelle à prolonger leur visite hors de Grand Paris.

2- L’aménagement d’espaces publics favorables à la diversité des usages

Les nations souhaitant s’offrir un espace permanent à aménager, seront redirigées en périphérie. Cette option sera donc un moteur de la requalification urbaine et de la dynamisation des zones périphériques. Elle implique de faire un inventaire des espaces à développer de manière à définir des lieux stratégiques qui entreront ainsi dans la dynamique du Grand Paris. Les nations intéressées pourront s’installer dans les friches ou autres espaces en mutation pour créer de nouvelles centralités  et ainsi montrer leurs compétences en matière de dynamisme territorial et de planification urbaine.

3- Des ateliers participatifs et des fêtes dans la ville de l’hospitalité réinventée

Génération YQuels que soient les lieux d’investissement,  nous cherchons à travers ce projet d’exposition hors les murs à promouvoir l’hospitalité au travers d’un altruisme créatif, afin de développer l’échange interculturel, la découverte, et l’appropriation de la culture de l’autre. C’est de cette façon que nous souhaitons articuler l’animation pendant la durée de l’Exposition Universelle.  L’objectif est en effet de construire une meilleur sociabilité entre nations, avec comme argument principal le savoir-être, le savoir-vivre ensemble. Nous constatons généralement que les visites touristiques sont plus intenses et plus longues lors de la participation active des voyageurs ou visiteurs. Pour cette raison, nous souhaitons mettre en place des ateliers, intégrant une forte dimension participative et interactive. La tendance actuelle fait en effet apparaître de nouvelles formes de tourisme, en particulier le tourisme participatif. Cette forme d’intégration du visiteur se développe actuellement, et sans doute perdurera, voire s’accentuera d’ici à 2025. Nous souhaitons donc mettre en place des ateliers participatifs conçus sur différents thèmes, et permettant de découvrir les cultures de chacun. La gastronomie pourrait par exemple être au cœur de cet échange, de savoir-faire et des faires savoirs. Elle permettra de créer des espaces de réunion et de sociabilité. Ces ateliers participatifs auront lieu dans des espaces aujourd’hui peu mis en valeur dans le territoire urbain, permettrait également de faire « revivre » et d’exploiter le potentiel de ces espaces, en plus de créer de nouvelles centralités touristiques sur le Grand Paris. Ces ateliers intergénérationnels et interculturels permettraient, la rencontre entre individus venus du monde entier,  d’échanger sur leurs différentes cultures. Ils inviteraient à s’interroger sur les fondements de la culture universelle dans un contexte mettant en valeur la diversité culturelle. A travers ces ateliers, nous pensons, non seulement que des rencontres insolites entre cultures sont possibles, mais aussi qu’ils sont un moyen de comprendre et connaître l’autre à partir des moyens qu’ils mobilisent dans la création.

Parallèlement, des fêtes seront organisées. Les fêtes, restent en effet, le moyen le plus courant pour rassembler des personnes d’horizons différents. Elles seront conçues comme des emblèmes de l’unité, comme des événements fédérateurs et générateurs de liens sociaux.

Nous sommes convaincus que ce dispositifs d’exposition Hors les murs permettra une répartition plus équilibrée des flux dans le Grand Paris et l’ensemble du territoire français ainsi qu’une une représentation plus juste des nations invitées. Les visiteurs seront ainsi d’autant plus satisfaits que les manières d’exposer seront diversifiées.

suiteHébergement innovant

Le dossier complet de notre projet

janvier 2014

4 réflexions au sujet de « Une Expo Hors les murs »

  1. Ping : Le Grand Tour | Ensemble réinventons l'hospitalité

  2. Ping : maillot de foot enfant

  3. Ping : buy wow gold

  4. Ping : lawrence

Les commentaires sont fermés.